Le granit Baltic Brown entre dans la cour des grands

6 novembre 2018

De nouvelles méthodes d'extraction améliorent la qualité et augmentent l'efficacité

La carrière de granit de Palin Granit à Ylämaa, en Finlande, offre un spectacle incroyable. Les blocs rocheux lisses et brillants du granit Baltic Brown sont alignés, l'engin de forage fore de nouveaux blocs à extraire et la machine de découpe au câble diamanté les divise en plus petits morceaux. Un client d'Italie flâne entre les rochers à la recherche du meilleur choix.

Depuis sa création, Palin Granit est une entreprise familiale finlandaise basée à Loimaa. Son histoire commence en 1921, lorsque le tailleur de pierre itinérant Antti Palin crée un atelier de taille de pierre dans la ville. La pierre brute était transportée à l'atelier en train et en calèche, puis transformée à la main par Antti Palin en pierres tombales. Le siège actuel de l'entreprise se trouve à Lappeenranta et Heikki, son PDG, représente la troisième génération de Palins. Beaucoup de choses se sont passées en près d'un siècle : les machines ont remplacé le travail manuel et les activités commerciales de Palin Granit sont passées de la taille de pierre à la production de pierre brute. Le principal pays exportateur est la Chine avec une part de 60 %, suivie par l'Italie, l'Espagne et l'Egypte. La part de la Finlande augmente également.

Marché mondial du granit

La demande de granit finlandais a chuté de son piédestal, mais la croyance dans le marbre comme matière première pour la représentante de la quatrième génération, la responsable du développement commercial Kira Palin, est solide. « La pierre est un matériau écologique dont le cycle de vie est perpétuel et qui ne nécessite qu'un entretien minimum », souligne Kira Palin. Baltic Brown, extrait à Ylämaa, est généralement utilisé pour de grands projets, tels que des gratte-ciels, des façades et des espaces intérieurs. Le secteur est fortement cyclique et repose sur des cycles et des tendances. Récemment, la céramique et la pierre artificielle, par exemple, ont remplacé les pierres réelles. En tant que producteur de matières premières, Palin Granit ne possède pas toujours des informations quant à l'endroit où les produits finis sont acheminés, et un type de pierre bien connu peut étonnamment se retrouver de manière occasionnelle dans, par exemple, le plancher d'un bâtiment à Shanghai.

Le marketing et la vente de granite est de la responsabilité de Lundhs AS, une entreprise familiale norvégienne avec laquelle Palin Granit a signé un accord de coopération en 2014. Comme résultat de l'accord de coopération, Lundhs est également devenu un des propriétaires de Palin Granit. Les deux sociétés représentent le plus gros excavateur de pierres d'Europe du Nord.

La pierre est un matériau naturel et elle comprend l'élément de surprise. Seuls les blocs intacts peuvent être exportés, et en raison de la fragmentation de la pierre, son rendement est faible : l'objectif est que 20 % de la pierre puisse être utilisé. Des actions sont menées avec les roches résiduelles pour développer leur utilisation pratique sous forme, par exemple, de roche concassée ou de plus gros fragments pour des remblais ou murs de soutènement.

Remplacement du forage Railo par le sciage au diamant

La production de pierre pour transformation a pu être améliorée en développant des méthodes spécifiquement conçues à cet effet. En 2014, le partenaire norvégien Lundhs a initié Palin Granit à la découpe au câble diamanté et l'entaillage, autrefois utilisé, a désormais été complètement remplacé par la découpe, qui a apporté de nombreux avantages. « En plus d'être de meilleure qualité, la découpe est moins chère et plus rapide, la quantité de poussière générée est faible et le coût des explosifs est réduit », explique Pauli Salmela, directeur technique, énumérant les avantages de la découpe. M. Salmela prévoit une augmentation stable des activités de découpe et de nouvelles opérations visant à l'intégrer complètement sont prévues.

Leurs premières machines de découpe au câble diamanté provenaient de la marque italienne Pellegrini, mais en 2016 c'est la marque Epiroc (Atlas Copco) qui a été choisie. Le changement de marque a été décidé pour l'entretien de proximité d'Epiroc, même si les machines de découpe au câble diamanté ne nécessitent que peu d'entretien. Pour le moment, deux machines Epiroc SpeedCut pouvant couper verticalement et horizontalement sont utilisées.

Au mois de juin de cette année, l'engin de forage SpeedROC D30 Epiroc a été introduit. SpeedROC est utilisé pour forer des trous pilotes verticaux et horizontaux pour SpeedCut, et il est également conçu pour augmenter l'utilisation de la découpe à de nouvelles étapes de travail. Les trous horizontaux à forer mesurent 30 mètres de long, ce qui correspond à la dimension de quatre blocs de granit, et 72 mm de diamètre.

Les méthodes de travail ont été revues au cours de ces dernières années et, selon Pauli Salmela, cette évolution est loin d'être finie. « Dans quelques années, les méthodes auront sans aucun doute changé », prévoit M. Salmela.

SpeedROC D30 Finlande 2018 Témoignage client SpeedCut 75 Division Surface and Exploration Drilling

Epiroc était exploité sous le nom « Atlas Copco » avant le 1er janvier 2018.