Le SmartROC T35, avec kit de réduction du bruit

Place à la science

3 juillet 2019

Göteborg est la deuxième plus grande ville de Suède et compte plus d'un million d'habitants dans la région métropolitaine de Suède. Située sur la côte ouest du pays, elle dispose d'un magnifique archipel et l'on peut voir ses fameux tramways zigzaguer autour de la ville. Vous trouverez également 30 000 arbres plantés, 810 kilomètres de pistes cyclables et une halle du marché aux poissons en forme d'église.


En outre, Göteborg est un centre de recherche qui compte environ 3 000 chercheurs, enseignants et doctorants de l'Université de Göteborg. L'université offre environ 1 400 cours et 190 programmes, ce qui en fait l'une des universités les plus populaires de Suède.

Deux des huit facultés de l'université, l'Académie Sahlgrenska et la Faculté des sciences, sont situées à Medicinareberget (Montagne des étudiants en médecine). C'est là que se déroulent la formation et la recherche dans les domaines de la santé, de la médecine et des soins dentaires. Les installations sont en train d'être agrandies avec la construction d'un nouveau bâtiment pour les futures recherches de la Faculté des sciences.

Comme le chantier est situé en montagne dans le centre de Göteborg, plusieurs défis et exigences strictes sont à relever en ce qui concerne l'excavation de roches. Skanska, le maître d'œuvre du projet, a choisi Stens Bergborrning AB comme sous-traitant pour les opérations de forage et de dynamitage.
Démarrage de SmartROC T35 par l'opérateur à l'aide d'une commande à distance
Henrik Lindström, responsable de la production chez Skanska, partage son avis.

« La réussite d'un tel projet repose sur quatre facteurs clés : la sécurité, la réduction du bruit, la gestion des poussières et le contrôle des vibrations. Le respect de ces facteurs était très important lorsque nous nous sommes penchés sur la question des sous-traitants à recruter. Pour les opérations de forage, Stens Bergborrning AB remplit toutes les conditions. Et ce, en grande partie grâce à leur choix d'engin de forage. »

"Nous communiquons constamment avec les parties prenantes et avant le début du projet, nous leur avons promis que des sous-traitants, des équipements et des méthodes de première qualité seraient utilisés pour minimiser les perturbations."

Henrik Lindström, Responsable de production chez Skanska
L'engin de forage en question est le SmartROC T35 d'Epiroc. Il est équipé d'un kit de réduction du bruit qui réduit le niveau de bruit d'environ 10 dB, ce qui permet de tenir une conversation à proximité de l'engin de forage. Pour ce projet en particulier, un dépoussiéreur central est utilisé, constituant ainsi un système fermé pour la gestion de la poussière. En plus du forage pour le dynamitage, l'engin de forage sera également utilisé pour le soutènement des roches et le boulonnage. Pour cette application de forage, le diamètre du trou utilisé est de 64/70 mm et, une fois le projet bien avancé, des forets de 45/52 mm seront utilisés. Il y aura quatre bancs au total, atteignant 20 mètres de profondeur, ce qui signifie que chaque banc aura une hauteur d'environ 5 mètres. Les périodes de dynamitage sont strictement réglementées et limitées à deux fois par semaine, le mardi et le jeudi à 12 h 30.

De nos jours, forer à proximité de bâtiments existants dans un environnement urbain constitue toujours un défi. Etant donné que ces bâtiments sont des installations de recherche en pleine activité avec des équipements extrêmement sensibles, le défi est d'autant plus grand. Ajoutez à cela un terrain accidenté et non préparé et vous obtenez une application parfaite pour le SmartROC T35. Les trains à chenilles oscillants sont l'une des principales caractéristiques qui confèrent à l'engin de forage son excellente aptitude au terrain.
Un autre défi consiste à coordonner les opérations telles que l'enlèvement des morts-terrains, le forage, le dynamitage, le transport et le soutènement des roches. Cela signifie que la planification et la communication sont essentielles.
Victor Åkesson, l'opérateur d'engin de forage de Stens Bergborrning AB nous explique :

« Ces engins de forages sont sans conteste les meilleurs du marché, surtout lorsqu'il est question de terrain et de stabilité. »

Il poursuit :

« J'ai vu des gens rester bouche bée, ils ne comprennent pas comment cet engin peut grimper sur un terrain comme celui-ci sans se renverser. Les opérateurs de pelleteuse viennent parfois me voir pour me dire qu'ils aimeraient aussi profiter des trains à chenilles oscillants. »

Victor a commencé sa carrière dans le forage à l'âge de quinze ans, accompagnant son père et fondateur de l'entreprise, Sten Åkesson, dans différents projets. Aujourd'hui, Victor fait partie intégrante de l'entreprise.

"Cet engin de forage a été en service pendant environ 1 200 heures depuis que nous l'avons acheté et continue de fonctionner. Cette montagne sur laquelle nous nous trouvons doit être éliminée d'ici l'été de l'année prochaine. Par conséquent, ce type d'équipement fiable est vraiment ce dont nous avons besoin."

Victor Åkesson, Opérateur d'engin de forage à Stens Bergborrning AB
Victor Åkesson is operating his SmartROC T35 from the cabin.
On estime qu'environ 100 000 mètres cubes de roche seront excavés avant que leur travail ne soit terminé. Cela peut sembler peu si vous travaillez dans une carrière. Dans un projet de développement urbain aussi ambitieux que celui-ci, avec des dynamitages limités à deux fois par semaine, des installations de recherche à proximité et des exigences strictes, c'est une quantité énorme.

Les niveaux de bruit sont mesurés en continu sur site et le SmartROC T35 se situe bien en dessous des limites requises. Le bruit provient principalement d'autres machines.

Une fois le projet terminé et le nouveau bâtiment en place, les chercheurs pourront regarder par la fenêtre du dernier étage et peut-être apercevront-ils cette célèbre église. Vous savez, celle où l'on vend du poisson depuis 1874.

SmartROC T35 International suède 2019 Division Surface and Exploration Drilling Témoignage client