Le champion de la réduction des coûts de carburant du Queensland

DDQ, entrepreneur minier du Queensland en Australie, a réduit les coûts de carburant de façon spectaculaire depuis l'ajout d'une nouvelle foreuse rotative Pit Viper 235 d'Atlas Copco dans son parc d'engins. Le secret réside dans l'embrayage.

Pit Viper 235 at a customer site

Nigel De Veth, propriétaire de DDQ, se réjouit des économies de carburant et des autres avantages apportés par la Pit Viper 235.

Environ 75 000 dollars en trois mois. 1 000 litres toutes les 24 heures. Un demi-million de dollars par an… voilà le genre d'économies de carburant que l'entrepreneur minier australien Deveth Drilling Queensland (DDQ) a constatées après l'ajout d'un nouvel engin de forage dans son parc.
DDQ bénéficie de la grande efficacité énergétique de la foreuse rotative Pit Viper 235 d'Atlas Copco, et en fait également bénéficier son client New Hope Corporation et sa mine de charbon de New Acland.
Nigel De Veth, propriétaire et fondateur de DDQ, déclare : « Au cours des trois premiers mois seulement, nous avons permis à la mine de faire 75 000 AUD d'économies de carburant, et il s'agissait uniquement d'une période d'essai, de l'introduction de la machine dans les opérations. Les économies potentielles sont de plus de 1 000 litres toutes les 24 heures, soit presque un demi-million de dollars par an ».
Pour la société, la faible consommation de carburant a été un facteur décisif dans sa décision d'acquérir la PV-235. M. De Veth ajoute : « Cette foreuse consomme environ 50 à 55 litres à l'heure et le principal responsable est l'embrayage humide du compresseur ».

Des économies sur simple pression d'un bouton

L'embrayage hydraulique automatique (en attente de brevet) est une caractéristique remarquable de cette foreuse à entraînement hydraulique de la tête supérieure qui peut être configurée pour effectuer une série d'opérations de forage rotatif et fond de trou.
« Grâce à la PV-235 l'air n'est fourni que lorsque vous le demandez, ainsi, si vous souhaitez de l'air pour le forage, vous appuyez sur le bouton, l'embrayage s'enclenche et le compresseur entre en fonction. Le compresseur n'est donc utilisé que lorsque vous le souhaitez », explique M. De Veth.
Il poursuit : « Atlas Copco a remplacé tous les graisseurs de tige et du système d'air, etc. par des pompes électriques pour qu'ils ne dépendent pas du système pneumatique. Sur la machine, seul le taillant repose sur le système pneumatique ».
DDQ exploite la mine de charbon de New Acland depuis environ quatre ans et y a introduit la PV-235 en février 2012, principalement pour le forage de trous de 229 mm à une profondeur de 50 m.
« Notre meilleure performance jusqu'ici : près de 1 200 mètres forés en 10 heures. Et je pense que le meilleur est encore à venir », affirme M. De Veth. « Nos équipes viennent juste de finir de s'y habituer ; les choses sérieuses peuvent commencer. Nous espérons atteindre 10 m supplémentaires en une heure avec cette machine ».

The Pit Viper 235 drilling in the U.S.

La clé de l'efficacité de fonctionnement du compresseur et des autres fonctions de cette foreuse haute technologie est le système de contrôle d'engin (RCS) Atlas Copco. Ce système facilite également le herschage à distance sans fil, la mise à niveau automatique, le forage automatique, les fonctions de rapport à distance et la navigation GPS.
D'autres facteurs qui expliquent la confiance que M. De Veth place dans la Pit Viper incluent la possibilité d'opérations de forage en une seule passe. « Le simple fait d'être en mesure de forer proprement un trou de 12,2 m avec la tige principale est un très grand avantage pour nous avec certaines des opérations sur les morts-terrains intermédiaires », affirme-t-il. « Le nouveau système de déconnexion de la machine est incroyable, plus pratique que tout ce que nous avons vu auparavant. Le fonctionnement de la foreuse est désormais plus rapide et plus fluide ».
Mais il y a également un autre avantage important », déclare M. De Veth « les opérateurs ne se fatiguent pas. Tout est simplifié et accessible depuis le siège de sorte qu'ils descendent de la foreuse en étant encore en forme et alertes. Et c'est une grande avancée pour le quart de nuit ».
En plus de la PV-235, le parc d'engins se compose de deux foreuses DM25, d'une DML HP et de deux grandes PV-275, livrées en 2013. Atlas Copco a fourni plus d'une douzaine de foreuses Pit Viper à ses clients dans le Queensland, toutes équipées du système de commande informatisé RCS.

Epiroc était exploité sous le nom « Atlas Copco » avant le 1er janvier 2018.

2016 International Témoignage client