Les marteaux d'or de La Herradura

La mine d'or à ciel ouvert de La Herradura Penmont dans l'État de Sonora, non loin de la frontière américaine, améliore sa productivité grâce à une association d'engins de forage mis à niveau et de nouveaux outils de forage.

La mine de Herradura Penmont, gérée conjointement par Fresnillo plc et Newmont USA, exploite l'or avec succès depuis son ouverture en 1996. Sa production actuelle est d'environ 190 millions de tonnes par an, principalement grâce à la productivité de ses foreuses DM 45 HP (haute pression) Atlas Copco et, plus récemment, d'une transition vers le modèle plus grand DML HP. La mine procède à présent à des améliorations supplémentaires en acquérant de nouveaux outils de forage.

Mine Manager, La Herradura

Une pleine confiance en la marque : Jose Arturo Arredondo Morales, Responsable de la mine.

Suite au succès des essais de deux QL 85 DTH (marteaux fond de trou) Atlas Copco équipées de taillants de 216 mm, la mine a décidé de passer aux « marteaux d'or » ainsi qu'aux tiges et accessoires de forage rotatif d'Atlas Copco Thiessen.
Lors du forage dans une formation quadrostatique de quartz gneissique, les engins DML ont augmenté leur taux de pénétration de 15 à 20 % grâce au marteau.
Selon Carlos Alberto Torres Gamez, Responsable forage et dynamitage de la mine, la durée de vie du marteau a également augmenté de 30 % par rapport à l'équipement précédent. Preuve des performances de l'équipement, cette association est aujourd'hui utilisée dans toute l'exploitation par l'entrepreneur de la mine de La Herradura, SECOPSA, l'un des leaders de l'extraction à ciel ouvert du Mexique. Selon le responsable de la mine Jose Arturo Arredondo Morales, la confiance que Fresnillo a placée dans la marque Atlas Copco est au cœur du succès de la mine de La Herradura. Il affirme : « Nous retirons des bénéfices des produits de qualité, de l'assistance et de l'engagement d'Atlas Copco ».

Des trous plus grands

DM45 performing  at La Herradura

Des trous plus grands : le grand modèle DML HP au premier plan sur les gradins avec le DM45 HP.

Bien que la DM45 HP soit capable de forer à la hauteur de gradin désirée de 8 m, opter pour le modèle plus grand DML HP a permis à la mine d'augmenter le diamètre des trous à 216 mm.
Les trous sont forés selon un plan de forage de 5,5 m par 6,5 m pour une profondeur totale de 9,2 m, dont 1,2 m de forage préalable.
Une foreuse Atlas Copco ROC L8 (maintenant nommée FlexiROC D60) est utilisée pour forer des trous de prédécoupage de 140 mm de diamètre sur des gradins doubles avec une profondeur totale de 16 m. Le taux de pénétration est en moyenne de 34 m par heure/foreuse et la production est en moyenne de 28 trous ou 2 520 mètres forés par quart. Le rapport déchets/minerais est de 3/1, produisant ainsi 0,5 million d'onces d'or en 2011.
Se préparer pour la croissance
La mine exploite cinq fosses et une nouvelle installation de traitement au sulfite est en construction pour traiter un minerai de meilleure qualité tandis qu'une nouvelle zone souterraine nommée Centauro Bajo est en développement sous la fosse Centauro Alto. En outre, une nouvelle fosse à ciel ouvert, Noche Buena, sera créée.
Centauro Alto atteint maintenant 250 m et l'on estime que la profondeur de 500 m sera atteinte dans huit ans. Hector Contreras, responsable de la mine souterraine, affirme que les activités souterraines se poursuivront à partir de là. « Cette mine a encore 15 ans devant elle et l'exploration se poursuit. Nous ne connaissons pas encore l'étendue réelle des réserves », dit-il.
L'équipement pour le processus de développement est arrivé en avril 2012 : deux engins de forage de surface Boomer S1 D Atlas Copco, une boulonneuse Boltec Atlas Copco et trois Scooptram ST1030 Atlas Copco pour les opérations souterraines. La mine est également dotée d'un engin de forage ascendant Robbins 73RH Atlas Copco.

Témoignage client