Un engin de forage PowerROC T25 DC dans le désert du Koweït

Un nouveau monde courageux

29 août 2019

Il y a peu de choses aussi dévastatrices et ravageuses pour un pays que la guerre. Le Koweït, petite nation du Moyen-Orient nichée entre l'Arabie saoudite, l'Irak et le golfe Persique, a connu son lot de destructions année après année. Cependant, depuis le milieu des années 1990, le pays a été reconstruit et le développement de nouvelles villes est désormais en bonne voie.
La ville de Koweït est la capitale et plus grande ville du pays. Il faut environ 45 minutes en voiture pour atteindre projet du quartier résidentiel de South Al-Mutlaa. Lorsque vous sortez du véhicule climatisé, la chaleur est accablante avec une température de 50 °C. En réalité, il fait tellement chaud que les réglementations gouvernementales interdisent de travailler à l'extérieur entre 11 h et 16 h pendant la période estivale. Par conséquent, les travaux sur des sites comme celui-ci sont principalement effectués la nuit et tôt le matin.

Ici, dans l'un des déserts les plus secs et hostiles de la Terre, une nouvelle ville est en construction. Absolument tout est à faire. Le quartier de South Al-Mutlaa accueillera au final quelques 400 000 résidents, qui bénéficieront des services de 116 écoles, 156 mosquées, 48 mini-marchés, 12 centres de santé publique et bien plus encore.

Pour construire une nouvelle ville de cette taille de A à Z, il vous faut des hommes et des femmes intrépides, mais aussi des partenariats solides. Pour construire un nouveau monde courageux, vous devez faire appel à des entrepreneurs tout aussi courageux. La société chinoise China Gezhouba Group Co. (CGGC) est la définition même du courage. Cette société de construction est très réputée pour ses projets de développement réussis dans le monde entier. L'une de ses tâches dans le cadre du projet du quartier résidentiel de South Al-Mutlaa est de niveler le sol pour la création d'infrastructures telles que des routes et des canalisations, mais aussi pour la construction de maisons résidentielles et d'autres structures.
Sur ce chantier dans le désert, il faut enlever la roche afin de préparer le sol. Les roches sont principalement des roches tendres à moyennement dures et vont du calcaire au grès en passant par le gabbro. La méthode classique d'excavation de roches dans une application avec ce type de géologie consiste à utiliser des excavatrices hydrauliques. Mais après avoir étudié le site et pris en compte les exigences en matière d'efficacité, CGGC a fait quelque chose que personne n'avait jamais fait auparavant dans l'histoire du Koweït.

La société a introduit des engins de forage de surface.

Dans cette zone géographique spécifique et dans cette application, la méthode d'excavation de roches par forage et dynamitage n'a jamais été utilisée. Il est donc essentiel que CGGC puisse compter sur son équipement pour offrir bonnes performances, simplicité de fonctionnement et facilité d'entretien. La société a donc opté pour le PowerROC T25 DC d'Epiroc et a acheté six engins de forage de ce modèle pour effectuer les opérations de forage dans le quartier de South Al-Mutlaa.

Les engins de forage PowerROC T25 travaillent côte à côte en suivant des profils de forage définis. Le diamètre de trou est compris entre 76 et 89 mm et la plage de profondeurs de trou est de 2 à 12 m. Il s'agit du plus grand projet de dynamitage au Koweït, avec jusqu'à six dynamitages par jour. Pendant l'été, le dynamitage est effectué 2 à 3 fois par jour, tous les jours sauf le vendredi. Chaque engin de forage s'accompagne d'une équipe de quatre personnes : deux opérateurs et deux assistants de forage répartis sur deux quarts de travail, les derniers effectuant les tâches nécessaires hors de la cabine, notamment le changement de foret et la préparation à l'amorçage du forage.

Cheng Yunfei est le directeur général adjoint de CGGC pour le projet du quartier résidentiel de South Al-Mutlaa. Il explique pourquoi les engins de forage PowerROC T25 DC ont été choisis pour le projet.

"Notre choix s'est porté sans hésitation sur les engins de forage d'Epiroc pour ce projet. Epiroc est une société très réputée dans le monde entier."

Cheng Yunfei, Directeur général adjoint de CGGC pour le projet du quartier résidentiel de South Al-Mutlaa
Prendre part à la construction d'une nouvelle ville au beau milieu d'un désert sous une chaleur torride est un véritable défi en soi. L'utilisation d'une méthode d'excavation de roches jamais été utilisée au Koweït auparavant n'arrange pas les choses. Les six engins de forage PowerROC T25 DC sont commercialisés pour la première fois dans ce pays, ce qui signifie que la présence d'Epiroc n'est pas encore entièrement développée.

« Nous sommes les premiers à utiliser des engins de forage ici. Il est donc naturel que nous soyons confrontés à certaines difficultés. Mais, en collaboration avec Epiroc, nous résolvons les problèmes à mesure que nous progressons », déclare Yang Bo, directeur adjoint de la division Drill and Blast de CGGC.

Il est particulièrement content du fait que le PowerROC T25 DC surpasse les engins de forage concurrents utilisés par d'autres entrepreneurs à South Al-Mutlaa, en ce qui concerne le nombre de mètres forés par jour. Il apprécie également la facilité de familiarisation avec l'équipement. De nombreux opérateurs engagés pour ce projet n'avaient jamais mis les pieds dans un engin de forage de surface auparavant. Comme les opérateurs sont ceux qui doivent utiliser les engins de forage au quotidien, il va sans dire qu'il est très important qu'ils se sentent à l'aise avec l'équipement.
Three PowerROC T25 DC drill rigs on the South Al-Mutlaa Housing Project with operators discussing
« Les machines sont très faciles à assimiler. Après une semaine de formation, nos opérateurs étaient opérationnels. Une fois que nous avons obtenu de l'aide sur la partie mécanique, les opérations étaient encore plus efficaces. » explique Yang Bo.

Il poursuit : « Nous profitons également de la facilité de réalisation de l'entretien régulier sur ces engins de forage. Nous avons eu de légers retards pour obtenir les pièces de rechange mais, à chaque fois que nous avons demandé un entretien, Epiroc était là. »
Cheng Yunfei, GCCG Deputy General Manager for the South Al-Mutlaa Housing project

Cheng Yunfei, directeur général adjoint de CGGC pour le projet du quartier résidentiel de South Al-Mutlaa

Cheng Yunfei est d'accord avec Yang Bo et ajoute : « C'est avec les yeux fermés que nous travaillons avec Epiroc. C'est un fournisseur établi d'engins de forage avec lequel de nombreuses autres sociétés en Chine ont collaboré. De manière générale, nous sommes satisfaits du service après-vente et du service global fournis par Epiroc. Bien sûr, il y a encore des choses à améliorer et c'est tout à fait normal pour un projet comme celui-ci. »

Il conclut : « J'ai fait confiance à mes collègues de la division Drill and Blast quand ils nous ont recommandé d'acheter ces six engins de forage PowerROC T25 DC d'Epiroc et je ne le regrette pas. Nous avons beaucoup travaillé avec Epiroc et Atlas Copco par le passé, pour des projets dans le monde entier. Nous sommes très satisfaits de l'équipement et du partenariat solide. »

Un partenariat solide est crucial lorsque l'on s'engage dans une telle aventure : construire une ville entièrement nouvelle à l'aide d'équipements commercialisés pour la première fois sur ce marché. Pour que deux entreprises développent un tel partenariat, elles doivent partager des valeurs similaires et c'est assurément le cas avec CGGC et Epiroc.

Le texte sur un panneau mural affiché à l'extérieur du bureau de chantier de CGGC dans le désert du Koweït fournit des exemples parfaits de ces valeurs : « Equité. Honnêteté. Gagnant-gagnant. »

International PowerROC T25 DC 2019 Construction de surface et extraction Division Surface and Exploration Drilling Témoignage client