Your browser is not supported anymore.

We suggest changing from Internet Explorer to another option. The Internet Explorer browser is no longer supported by Microsoft. Please install or upgrade one of the browsers below.

Operator in front of Christensen CT20

Forage dans les profondeurs de la Serbie

27 avril 2022

Un prestataire de premier plan s’attaque à une géologie extrême avec Epiroc

Geomag DOO, l’un des meilleurs spécialistes du forage d’exploration des Balkans, a connu une année très active, fournissant aux grandes sociétés minières des carottes de haute qualité extraites des profondeurs de la Serbie. La clé de son succès réside dans sa capacité à s’attaquer au carottage de grand diamètre à de grandes profondeurs et dans des conditions géologiques extrêmes.
Operating Christensen Ct20

Ivan Rakić, directeur exécutif et chef de projet, Geomag DOO

Les conditions géologiques de la mine de cuivre de Čukaru Peki, près de Bor en Serbie orientale, ne sont pas exactement idéales pour le forage d’exploration. Le sol se compose de formations complexes, principalement de l’andésite et du quartz, mélangées à différents types d’argile et de sable, et entrecoupées de fractures et de failles.

 

De plus, le matériau est dur – entre 7 et 9 sur l’échelle de Mohs – et il est notoirement connu pour sa porosité, en particulier dans les trous à plus de 2 000 m de profondeur. Tout cela fait fait du forage d’exploration un travail intimidant, mais pas pour Geomag DOO.


Cette entreprise, l’un des principaux prestataires de carottage de la région, prouve que les conditions extrêmes peuvent être surmontées avec le bon équipement et la bonne technologie.

 

Basée à Belgrade, Geomag compte quelque 80 salariés, un parc de 10 engins de forage et des opérations dans tout le pays. Elle compte également parmi ses clients certaines des plus grandes sociétés minières du monde comme Rio Tinto et ZiJin. 

Une plus grande puissance de forage

L’entreprise utilise depuis plusieurs années des engins de forage d’exploration Christensen CS14 d’Epiroc et a récemment ajouté le Christensen CT20, plus grand et plus moderne, à son parc.

 

Depuis sa mise en service en 2017, cet engin est utilisé 12 mois sur 12 sur les sites de Čukaru Peki et dans les environs de Bor. À ce jour, il a foré au total près de 30 000 mètres de carottes, la moyenne actuelle étant de 50 m par jour, avec trois opérateurs en rotation sur deux quarts de travail par 24 heures, et un forage à une plage de profondeurs comprises entre 800 et 1 400 mètres.


Ivan Rakić, directeur exécutif et chef de projet pour les programmes de forage à faible/grande profondeur, explique ce qui a poussé Geomag DOO à choisir le Christensen CT20 d’Epiroc.

 

"Nous avions besoin d’un autre engin de forage profond pour de futurs projets et nous voulions également être plus compétitifs sur le marché. Mais, avant tout, nous voulions un engin doté d’une puissance d’extraction et de forage plus que suffisante pour pouvoir faire face aux conditions de travail exigeantes qui sont les nôtres."

Ivan Rakić ,Directeur exécutif et chef de projet, Geomag DOO
Geomag using Christensen CT 20

Une autre raison, selon lui, a été la forte impression laissée par la haute polyvalence des Christensen CS14.

 

« Nous avons cinq Christensen CS14 et nous les utilisons tout le temps », ajoute Ivan Rakić. « Il s’agit de machines petites, mais puissantes qui peuvent accomplir la plupart des tâches, du forage géotechnique au forage d’exploration jusqu’à 1 200 mètres de profondeur.

 

« Le Christensen CT20, plus grand, va utiliser des colonnes de forage de neuf mètres. Il est très silencieux, c’est ce que nous avons remarqué en premier et c’est un point très positif pour l’environnement de travail. De plus, il est facile de suivre le câble. La fonction d’enroulement du treuil à câble est excellente, car elle permet de placer le câble uniformément sur le tambour et de réduire l’usure. » 

Pour les projets de forage à faible profondeur (jusqu’à 1 000 m), une équipe de forage moins expérimentée peut utiliser avec précision et facilement le Christensen CT20, car le système de base est très similaire à celui du Christensen CS14. Cependant, ce seront des équipes de forage chevronnées qui seront déployées pour les projets de forage profond (1 500-2 300 m). L’engin de Geomag est également certifié CE.


Selon Ivan Rakić, un autre aspect important qui a convaincu l’entreprise de rester fidèle à la technologie d’Epiroc est sa relation étroite avec la « très bonne équipe de service et de maintenance » mise en place par le constructeur à Bor.

Christensen CT20 in Serbia landscape

Un carottage à 2 300 mètres ? Aucun problème.

L’entreprise fore dans tous les diamètres – PQ, HQ, NQ – et utilise des tiges SQ pour le tubage. Le trou le plus profond à ce jour a été foré à 2 300 m de profondeur.

 

En général, il faut environ un mois à Geomag pour terminer le forage d’un trou à 1 000 mètres de profondeur, incluant la surveillance des déviations (à l’aide d’une caméra Axis ChampGyro), le remplacement des tiges et des tubages et la cimentation du trou. Le forage de trous plus profonds, à environ 2 000 mètres, demande généralement près de trois mois.

 

En conclusion, Ivan Rakić indique que : « Plus le trou est profond, plus les défis à surmonter sont nombreux. Mais, en même temps, nous savons que nous pouvons réussir et cela nous rend fiers de travailler sur ces projets. »

International 2022 Christensen CT20 Division Surface and Exploration Drilling Christensen CT14 Témoignage client