Favoriser l'automatisation

L'automatisation du forage dans l'exploitation minière à ciel ouvert est une réalité. La méthode est couronnée de succès et à l'œuvre dans le monde entier. Les mines de charbon, de cuivre, de fer et d'or dans les grands pays miniers comme l'Australie, l'Afrique du Sud, le Canada, les États-Unis et le Chili atteignent des objectifs auparavant considérés inatteignables. L'automatisation de l'engin de forage Pit Viper permet aux opérateurs d'atteindre davantage d'objectifs en toute sécurité et des fonctions d'assistance comme AutoLevel, AutoDrill, Auto Rod Changer, et la commande à distance de plusieurs engins, sont quelques-unes des fonctionnalités utilisées pour obtenir une productivité durable et régulière, jour après jour. Nous mettons ici en avant les avantages que l'automatisation des Pit Viper apporte aux mines du monde entier.

Automation Pit Viper 351 at customer site

Depuis le lancement par Atlas Copco du système de contrôle d'engin électronique (RCS) en 1998, des fonctionnalités novatrices reposant sur celui-ci ont été progressivement développées. L'automatisation de la commande de diverses fonctions des engins remplace l'intervention humaine et les multiples manipulations à l'aide de manipulateurs et d'interrupteurs par des actions informatisées basées sur des capteurs et des logiciels.
L'avantage le plus notable de l'automatisation est que les performances du système de contrôle sont constantes. Alors que même le plus expérimenté des foreurs connaît des baisses de performances d'une répétition à l'autre en raison de la fatigue, d'une perte de concentration ou d'une simple erreur, le RCS effectue chaque répétition avec une précision constante. Un foreur expérimenté peut être plus performant que le système sur une seule répétition, mais pour la plupart des tâches, le système automatisé dépassera l'opérateur avant la fin du quart de travail. Cela signifie également que les performances de fonctionnement automatisé peuvent être reproduites jour après jour, quel que soit l'opérateur en charge de la surveillance de l'automatisation.
Après quinze ans et quatre générations de RCS, les packs d'automatisation sont disponibles sur tous les engins de forage Pit Viper d'Atlas Copco. La suite de logiciels de bureau Atlas Copco, tels que Surface Manager complètent les packs d'automatisation avec des interfaces de rapports conviviales. Surface Manager affiche les données des Pit Viper sur une interface agréable pour illustrer l'utilisation de l'engin, analyser les statistiques de production, suivre les consommables et comparer les résultats escomptés avec les résultats réels. Illustrés par des tableaux et graphiques, ces outils de gestion active aident à la formation des foreurs et à la prise de décision pour toutes les parties prenantes.

L'automatisation accrue entraîne une augmentation de l'utilisation

Paulyn Espíndola, Chef de produit pour Atlas Copco Drilling Solutions au Chili, affirme que l'un de ses clients du secteur de l'exploitation du cuivre accroît l'utilisation des engins en élargissant les zones de mise en œuvre de ses foreuses. L'engin de forage diesel Pit Viper 351 d'Atlas Copco ayant rejoint une flotte de cinq engins PV-351 en avril est le premier modèle à commande à distance à être utilisé dans une mine à ciel ouvert au Chili. La commande entièrement à distance de l'engin permet désormais à l'opérateur de procéder à des forages n'importe où sur le gradin, car il se trouve bien à l'écart des opérations. M. Espíndola affirme que la mine de cuivre était face à un défi unique que seule l'automatisation pouvait surmonter, et que le pack d'automatisation Pit Viper a permis de choisir les packs de fonctionnalités et de mise à niveau adaptés à l'ensemble des besoins opérationnels de la mine.

L'automatisation pour les ressources limitées

Teleremote trailer, operational center

Centre opérationnel à distance

Dustin Penn, directeur des activités de la division Drilling Solutions d'Atlas Copco en Australie, fournit des foreuses PV-271 dotées de RCS à plusieurs mines de minerai de fer. Certaines sont allées plus loin et sont passées d'AutoLevel et AutoDrill à des systèmes plus avancés afin de poursuivre leur conquête d'objectifs opérationnels et stratégiques. « Le problème en Australie », déclare M. Penn, « est la main-d'œuvre limitée et les dépenses extraordinaires en matière de logistique du personnel pour nos clients, des logements pour les employés aux services de restauration en passant par le transport. Deux heures d'avion sont nécessaires pour les transporter vers et depuis la mine ».
L'objectif de ces mines australiennes est d'élargir leurs capacités en développant leur parc d'engins, tout en travaillant avec les foreurs dont elles disposent, et pour cela, l'automatisation est nécessaire. M. Penn déclare : « Avec l'automatisation, le foreur peut devenir le superviseur d'un parc d'engins, et ne pas s'occuper d'une seule machine. L'automatisation permet non seulement de réduire les coûts de production, mais aussi de simplifier l'entretien. De nombreuses opérations, comme les contrôles des niveaux d'eau et de carburant, et l'inspection visuelle seront effectuées en une seule fois, de manière plus efficace. En associant à cela la réduction des interruptions lors des changements de quart, l'automatisation favorise une utilisation plus importante des Pit Viper.
M. Penn souligne que la transition vers l'automatisation exige un dévouement de la part de l'ensemble des groupes de gestion de la mine, de la haute direction au département informatique et aux ressources humaines, en passant par le forage, la planification et le dynamitage. La mine doit ensuite se coordonner avec le fournisseur. Les clients de M. Penn constituent des équipes interfonctionnelles pour collaborer avec Atlas Copco dans le cadre de l'intégration de l'automatisation dans les opérations de la mine.

Epiroc était exploité sous le nom « Atlas Copco » avant le 1er janvier 2018.

2016 International Témoignage client

Produits et services associés