Opérateur surveillant deux engins de forage SmartROC D65 totalement autonomes

A la recherche d'une révolution ?

27 juin 2019

Tout se passe à la mine Hollinger, au Canada. C'est une mine d'or à ciel ouvert située dans le centre-ville de Timmins, une ville de 45 000 habitants dans la province de l'Ontario. Ce site fait partie des opérations de Newmont Goldcorp Porcupine effectuées dans la région. Une fois que l'or restant aura été récupéré, cette mine sera transformée en un parc public. Mais, pour le moment, il s'agit d'une mine d'or en pleine activité qui se trouve au centre de la dernière innovation en matière d'automatisation du forage de surface.
Depuis la première révolution industrielle à la fin du 18e siècle, l'innovation et le développement technologique ont visé à rendre la vie plus facile, plus sûre et plus efficace. Avec l'apparition de l'énergie produite grâce à la vapeur et à l'eau, de l'électricité, des lignes d'assemblage et de l'informatisation, les possibilités de production de masse n'ont cessé de croître.

Nous sommes maintenant entrés dans l'ère de la quatrième révolution industrielle, également connue sous le nom d'Industrie 4.0. Cette avancée comprend des technologies telles que les systèmes cyber-physiques, l'Internet des objets et l'Internet des systèmes. Il faut s'attendre à ce que ces nouvelles technologies aient un impact sur tous les secteurs et toutes les économies. Le secteur de l'excavation de roche ne fait pas exception.
En tant que société qui non seulement adopte les toutes dernières nouveautés technologiques, mais qui vise aussi à être à la pointe du développement de l'innovation dans son secteur, Epiroc a récemment posé un jalon important. En collaboration avec notre partenaire de longue date Newmont Goldcorp, nous avons lancé la production du premier engin de forage entièrement autonome au monde, le SmartROC D65. Prenons une minute pour réfléchir à ce que cela signifie réellement. Le forage de surface traditionnel exige qu'une personne se trouve physiquement dans la cabine pendant qu'elle actionne l'engin de forage. L'opérateur peut également se trouver à proximité de l'engin de forage avec une commande à distance ou un poste de commande à distance d'Epiroc, BenchREMOTE.
Ce qu'il y a d'unique dans cette dernière réalisation, c'est que l'engin de forage de surface, le SmartROC D65, est maintenant capable de forer un gabarit entier de façon autonome. L'opérateur peut être situé dans un bureau, à plusieurs kilomètres du site de travail. Cependant, étant donné qu'une connexion Internet existe, ce bureau pourrait éventuellement se trouver à l'autre bout du monde.

Lorsque le périmètre des opérations autonomes, aussi appelé « geofence », a été défini, le SmartROC D65 est prêt à fonctionner. Dans cette zone, il peut effectuer les opérations nécessaires pour forer non pas un seul trou de façon autonome, mais un gabarit de forage complet. Cela signifie que l'engin de forage peut se déplacer et positionner correctement le pied d'alimentation au point d'amorçage. Ensuite, il fore le trou à la profondeur souhaitée et s'occupe de changer la tige au cours du cycle de forage. Lorsque le trou est foré et que les tiges sont récupérées, l'engin passe au trou suivant jusqu'à ce que le gabarit de forage soit entièrement terminé.
Cela permettra d'éloigner l'opérateur des bancs potentiellement dangereux d'une mine ou d'une carrière, et de le laisser effectuer d'autres tâches pendant que l'engin fore. Il existe d'autres avantages, tels qu'une hausse de la productivité et une meilleure qualité des trous. Lorsque le SmartROC D65 sera utilisé pour un forage autonome, il forera plus de trous dans le sol par quart de travail. En effet, l'automatisation du processus de forage se traduit par un fonctionnement continu sans interruption et par une réduction de l'usure des outils de forage. De plus, le positionnement est plus rapide et plus précis. Tout cela est rendu possible par le fait que le forage autonome utilise les technologies existantes développées par Epiroc.

"Pour faire ce travail, nous utilisons les fonctions intelligentes déjà présentes sur l'engin de forage. Puisque nous avons développé ces fonctions au fil des années, nous savons comment les intégrer dans le mode autonome. Je parle des fonctions telles que le système de manipulation des tiges, le système de navigation et de positionnement automatique. Bien sûr, certaines modifications mécaniques et la mise à jour du système de contrôle d'engin sont également requises. "

Mayya Popova, Chef de produit Automation d'Epiroc
La plupart des opérations autonomes nécessitent encore la surveillance humaine, ce qui ouvre la voie à une nouvelle génération d'opérateurs d'engin de forage. Annie Levasseur est l'une des premières opératrices de la mine Hollinger à travailler avec le SmartROC D65 autonome. Pendant de nombreuses années, elle a utilisé la méthode traditionnelle pour les engins de forage de surface ; elle adopte à présent la nouvelle technologie.

"Je trouve cela génial. Après notre réunion matinale, au lieu de passer 30 minutes en camion pour me rendre à la foreuse de la mine, je monte au bureau et je la mets en marche. Je vérifie l'état de l'engin de forage, je charge le gabarit de forage et je suis prête à forer en quelques minutes seulement."

Annie Levasseur, Opératrice d'engin de forage autonome à Newmont Goldcorp Porcupine
Elle poursuit :

« Je ne me soucie pas de ma propre sécurité en utilisant l'engin de forage de cette façon et je suis plus efficace. Par exemple, je peux me préparer pour l'échantillonnage alors que l'engin de forage travaille de façon autonome sur le gabarit de forage. De plus, l'environnement de travail dans le bureau est évidemment plus agréable que dans la mine. Même mon asthme s'est amélioré puisque je n'ai plus à passer des températures chaudes à froides. »
Lorsque l'on visite la mine Hollinger, on s'aperçoit immédiatement que la sécurité est la première priorité de Newmont Goldcorp. La réussite du partenariat entre les deux entreprises n'est pas une surprise puisqu'Epiroc partage cette priorité et que la sécurité de l'opérateur est l'un des principaux avantages du forage autonome.

Shahn Cybulski de Newmont Goldcorp Porcupine partage son point de vue sur le projet.
Il ajoute : « Newmont Goldcorp et Epiroc se sont engagées dans ce projet pour les mêmes raisons. Les deux entreprises s'efforcent d'être à l'avant-garde de l'innovation et du développement dans le secteur du forage. Nous avons actuellement deux engins de forage SmartROC D65 autonomes fonctionnant dans la mine à ciel ouvert Hollinger et pour l'instant, je n'ai vu aucun inconvénient à ce projet. »
A l'ère de l'Industrie 4.0 dans laquelle nous venons d'entrer, les frontières entre numérique, physique et biologique sont de plus en plus floues.

De la montre connectée sur votre poignet à l'engin de forage SmartROC D65 totalement autonome dans une mine d'or à ciel ouvert. Si vous êtes à la recherche d'une révolution, regardez autour de vous. Ou allez faire un tour à Timmins, au Canada.

Vidéo : le premier SmartROC D65 totalement autonome au monde

Une vidéo sur le premier engin de forage de surface SmartROC D65 totalement autonome au monde, dans la mine à ciel ouvert Hollinger de Timmins, au Canada.

Loading...

International 2019 Automatisation SmartROC D65 Division Surface and Exploration Drilling Témoignage client