Formation sur simulateur : une approche d'avenir

19 janvier 2015

Avec des exigences croissantes en matière d'efficacité de la production, la demande de formation rapide dans l'industrie minière n'a jamais été aussi importante. Boliden Tara Mines, en Irlande, est l'une des entreprises qui récoltent les fruits de la formation sur simulateur, méthode de formation efficace et sûre qui n'entraîne pas de perturbation pour la production.

Former correctement un nouvel opérateur par le biais d'une « formation d'accompagnement » traditionnelle sur un engin de forage peut prendre quatre à six semaines. En outre, toutes les erreurs de forage faites par un stagiaire peuvent entraîner des difficultés pendant le dynamitage et des irrégularités au niveau du sol et des parois du tunnel de la mine. De même, en cas d'erreurs d'alignement dans la profondeur, les enlevures seront plus difficiles à forer et à charger, et sans un profil de bonne qualité, les dégâts liés au dynamitage augmentent, entraînant des opérations d'écaillage et de soutènement des roches plus longues.

Chez Boliden Tara Mines, à Navan, en Irlande, le responsable de l'exploitation minière, Mike Lowther est pleinement conscient de ces défis en matière d'efficacité de la production. La mine, détenue et exploitée par Boliden, groupe international suédois, produit environ 2,5 millions de tonnes de minerai de concentrés de zinc et de plomb par an et s'efforce constamment d'améliorer l'efficacité. L'utilisation d'un simulateur Master Driller d'Atlas Copco fait partie de nos efforts », rappelle M. Lowther.

"C'était une belle occasion de ne pas perturber la production et de faire de rapides progrès sur notre programme de formation dans un environnement du 21e siècle"

Mike Lowther, Responsable de la mine de Tara Boliden

Expérience réaliste

Simulator training a 21st century approach

Le simulateur reproduit parfaitement l'engin d'exploitation Boomer et l'engin de production Simba d'Atlas Copco. L'agencement et la fonctionnalité de la cabine créent une représentation extrêmement réaliste des tunnels d'exploitation minière souterraine sur les pare-brise avant et arrière, ajoutant encore plus de réalisme à la formation sur simulateur. En outre, le programme d'Atlas Copco « Master Driller » proposait aux stagiaires des Mines de Tara trois niveaux de certification, Bronze, Argent et Or.

Pat Potterton, chargé de formation à l'époque et à présent responsable de l'assistance technique dans le cadre du développement de la mine, a organisé la formation et programmé la livraison du simulateur pendant la période de pointe estivale pour limiter l'impact sur la production. Les opérateurs sont rentrés de congés pour participer à la formation tandis que la production continuait sous terre. Lorsque le simulateur est arrivé, une formation initiale s'est déroulée au Centre de services d'Atlas Copco à Portlaoise, à laquelle ont assisté M. Potterton, le responsable de la mine, Roy Tallon et le responsable de la formation, Jimmy Dunne, afin qu'ils puissent se familiariser avec le simulateur avant son arrivée à la mine.


Lire le témoignage complet sur le site en ligne de Mining & Construction.


Epiroc était exploité sous le nom « Atlas Copco » avant le 1er janvier 2018.

Soutènement des roches Division du service Mining and Rock Excavation Formation Boulonneuses Produits de formation Témoignage client Engins de forage de front de taille underground-mining International 2015

Plus d'actualités sur ce sujet