Un Joker dans l'antre de Dovregubben

Le pulvérisateur de béton mobile facilite la construction de tunnels pour tous, à l'exception peut-être du roi de la montagne norvégien.

1. Le défi

Le compositeur norvégien Edvard Grieg, a joué son œuvre « Dans l'antre du roi de la montagne » (« Dovregubben's Hall ») pour la première fois en 1876, et les montagnes enneigées de la Norvège débordaient de mystère et d'imagination. Le Roi de la montagne régnait sur les bas-fonds tandis que les fermiers démunis luttaient à la surface, en observant de majestueuses cascades déverser leurs forces colossales dans les fjords. Entièrement non exploitées.

Aujourd'hui, ces forces sont canalisées sous terre pour produire de l'électricité dans l'obscurité, ravivant ainsi l'héritage curieux du Roi de la montagne, approché par un homme qui avait envoûté sa fille.

« Cette fois, nous avons un joker », déclare Jan Terje Reknes, directeur de la construction de YIT pour la centrale électrique de Ljøkelsvatn à Etne, un village situé au sud de Bergen, à l'ouest de la Norvège. Entièrement dissimulés dans la roche, l'emplacement de la centrale électrique et son arrivée d'eau sont creusés dans le granit, étape par étape.

« L'eau s'écoulera dans le tunnel sans conduit, nous devons donc renforcer la surface de la roche avec du béton tout autour. C'est la raison pour laquelle nous utilisons l'engin MEYCO d'Epiroc  », a déclaré M. Reknes.
Le MEYCO ME5 est l'une des meilleures versions actuelles des engins de pulvérisation de béton mobile d'Epiroc, une machine qui a sa place parmi les équipements essentiels à la construction compétitive de tunnels.

« C'est la toute première fois que nous utilisons le MEYCO ME5, et nous l'utilisons beaucoup par intermittence. Nous avons d'énormes avantages à utiliser ce nouvel engin, qui est beaucoup plus flexible que les anciens équipements », explique Tomasz Kowalkowski, responsable des machines et équipements de YIT en Norvège.

Après avoir constaté la capacité du MEYCO ME5 à fonctionner dans des conditions extrêmes à Etne, YIT a décidé d'allouer la machine à ses futurs projets de tunnels les plus difficiles en Norvège. Lorsque l'entreprise a commencé à travailler à Etne à l'automne 2018, Epiroc est parvenu à livrer un MEYCO ME5 rapidement pour remplacer un engin plus ancien. Aux côtés de deux engins de forage Atlas Copco, trois tombereaux de transport et plusieurs petites machines de construction, le MEYCO ME5 joue un rôle crucial dans l'accélération de la construction de tunnels, qui ne sera jamais assez rapide pour les clients.

« Après un maximum de trois dynamitages, le nettoyage et le raclage des murs, toutes les autres machines et le personnel se retirent et le ME5 pénètre au fond du tunnel, seulement pour trois heures. Ensuite, tout le monde revient pour préparer la prochaine explosion », déclare M. Reknes.
Grâce à un système de dosage guidé par ordinateur, un réglage par écran tactile du mélange de pulvérisation et une rampe fixe avec tête flexible pour une application automatique rapide, le MEYCO ME5 réalise une performance virtuelle à lui tout seul. Lorsque nous avons rencontré l'opérateur Ronny Johnsen de YIT en chemin pour aller manœuvrer l'engin mobile dans le tunnel pentu, nous lui avons demandé son avis :

« L'engin fonctionne de manière simple, et depuis le premier jour, je n'ai rencontré aucun problème d'utilisation », déclare Johnsen. Après avoir manœuvré l'engin pendant deux mois sur une prévision de deux ans de construction du tunnel de la centrale électrique d'Etne, Johnsen a commencé à personnaliser son MEYCO ME5.

« Pour éviter de nettoyer l'admission des tuyaux arrière après chaque tournée de béton, nous avons créé nos propres raccords et flexibles », explique-t-il. Johnsen utilise actuellement 70 % de la capacité de sortie du MEYCO ME5, avec une perte de moins de 7 % de l'entrée de béton.

« Mon plan consiste à travailler encore plus rapidement tout en limitant au maximum les pertes », explique-t-il. Alors que le photographe de Mining & Construction s'immerge dans la boue pour obtenir une photo nette du gicleur appliquant uniformément du béton sur le plafond du tunnel, nous pouvons presque entendre les grondements du Roi de la montagne qui se prépare à défendre ses bas-fonds contre l'arrivée impitoyable du MEYCO ME5.

International Excavation souterraine de roches 2019 Témoignage client Produits de pulvérisation de béton